Victoire pour le double-sens cyclable dans le centre-ville de Sète

Nous avons gagné le double-sens cyclable dans le coeur de ville de Sète.

 
Après une longue bataille juridique, la Ville a été contrainte à appliquer la loi sur le double-sens cyclable en zone 30. 

Nous vous invitons à venir célébrer cette victoire en inaugurant symboliquement un double-sens cyclable Boulevard Danielle Casanova qui déssert la Médiathèque François Mitterrand et la Poste ce vendredi 12 mars à 11 heures.  Rendez-vous à l’angle Bd Casanova – rue Gabriel Péri.  

La Ville de Sète condamnée par le Tribunal administratif de Montpellier suite au recours de la Roue libre de Thau a été contrainte de prendre un nouvel arrêté municipal autorisant le double-sens cyclable dans la zone 30 du centre-ville.
 
Une belle victoire pour les cyclistes !
 

A la suite à sa condamnation par le Tribunal administratif de Montpellier le 30 juin 2020 annulant l’article de l’arrêté municipal de décembre 2017 qui interdisait le double-sens cyclable dans l’ensemble de la zone 30, la Ville a été contrainte de prendre un nouvel arrêté publié le 11 février 2021. Cet arrêté plus conforme à la loi (article R 110-2 du code de la route) reconnait le double-sens cyclable en zone 30 et l’instaure dans une trentaine de rues de la zone 30.

Une victoire incontestable pour la Roue libre de Thau qui avait déposé en mai 2018 un recours contre l’interdiction généralisée du double-sens cyclable. Le nouvel arrêté persiste à interdire un ensemble de rues aux double-sens cyclables au motif que « la sécurité des cyclistes ne peut y être assurée », ce qui constitue un aveu de taille des difficultés vécues au quotidien par les cyclistes circulant dans le coeur de ville de Sète.

La menace d’une condamnation avait conduit la Ville en septembre 2019 à mettre en place des double-sens cyclables dans les quartiers Victor Hugo et Quatre Ponts. Après beaucoup de manoeuvres dilatoires pour tenter de retarder la décision du tribunal, la Ville a finalement été condamnée le 30 juin 2020, décision notifiée tout juste le lendemain des résultats des élections municipales, soit deux ans après l’introduction du recours de la Roue libre de Thau.  

Malgré cette condamnation, la Ville a continué à jouer l’attentisme et il a fallu que la Roue libre de Thau en octobre 2020 demande au Tribunal qu’il ordonne l’exécution du jugement pour que la ville se conforme enfin à la loi en prenant l’arrêté de février 2021 sur le double-sens cyclable. Nous voilà bien loin des discours sur l’éco-mobilité ou des campagnes d’affichage vantant le tour de Sète à vélo