Tous les articles par Daniel R

Le vélo en période de confinement

La FUB n’incite pas à une pratique massive du vélo et appelle chacun et chacune à rester chez soi tant que possible.
Toutefois, pour les déplacements absolument nécessaires (courses, trajet domicile-travail, etc.), il est officiellement autorisé par le Ministère de l’Intérieur et recommandé par la FUB d’utiliser le vélo comme moyen de déplacement. Vous pouvez également visionner la vidéo récente de la Ministre Elisabeth Borne à ce sujet.
 
Suite au flou initial et surtout face à des remontées de verbalisations arbitraires depuis le début de la période de confinement, la FUB souhaite récolter des témoignages de cyclistes verbalisés ou réprimandés, afin mieux mesurer l’ampleur du phénomène. Comptez sur nous pour agir en conséquence. Retrouvez le résumé de notre position sur twitter.
 
 

Restez chez vous ! Pour les déplacements absolument obligatoires, envisagez la solution vélo : efficacité, santé et distanciation

Crise du Covid-19 : la Fédération française des Usagers de la Bicyclette (FUB) appelle au civisme et à la bienveillance.

Conformément aux instructions officielles, les déplacements doivent être réduits autant que possible et se limiter à ceux indispensables.

Néanmoins, la FUB souhaite rappeler que, y compris en termes de lutte contre le Covid-19, l’usage du vélo est la meilleure solution pour de nombreux déplacements, notamment ceux de moins de 7 kilomètres.

Ainsi, la bicyclette permet par exemple aux soignantes et aux soignants de respecter leur distanciation en leur évitant les transports en commun, tout en effectuant une activité physique minimale bénéfique autant à leur santé mentale que physique.

Afin d’éviter tout accident, et ainsi ne pas contribuer à la charge du système de santé français, la FUB appelle :

1. Les automobilistes à faire preuve de prudence et de bienveillance envers les piétons et cyclistes, et notamment en ralentissant  et en respectant le mètre de distance latérale minimale à observer en cas de dépassement (1 m 50 hors agglomération), ainsi qu’en veillant aux cyclistes lors des ouvertures de portières.

2. Les cyclistes à veiller à l’état technique de leur vélo (freins, pneus, éclairage actif et passif), à s’habiller en couleurs claires ou vives si le trajet comporte des zones mal éclairées, et plus généralement à être visibles et prévisibles. Et ne pas oublier leurs certificats de déplacement pour faciliter le travail des forces de l’ordre.

3. Les professionnels du vélo à continuer à assurer l’entretien des vélos pour celles et ceux qui en ont besoin, notamment les soignantes et les soignants. (Prise de rendez-vous et échange avec le technicien tant que possible par téléphone.)

4. Les responsables des ressources humaines et les responsables opérationnels à encourager l’usage de la bicyclette, a fortiori quand ce mode de déplacement peut se substituer aux transports en commun.

Au cirque à vélo, reporté au dimanche 11 octobre

En raison de la situation sanitaire, le Théâtre Molière de Sète a reporté le spectacle “Dans ton coeur” de la compagnie Akoreacro au dimanche 11 octobre 2020.

Dans ton coeur (en savoir plus)

Vous pouvez vous  inscrire pour y assister auprès du Théâtre Molière par mail amieleviaud@tmsete.com ou par téléphone au 04 67 18 68 63.
 
Pour l’occasion, le Théâtre propose aux petits et grands cyclistes des places à tarif préférentiel : 14 euros pour les adultes et 8 euros les enfants.
 
Le spectale commence à 17 h et est accessible à tous dès 5 ans.
 
Nous partirons le dimanche 11 octobre à 16 h de la place Aristide Briand à Sète pour nous rendre par le canal à l’espace chapiteau de la Peyrade.
 
Un bel après-midi en perspective, faites-le savoir !   

Résultats du Baromètre des villes cyclables sur le Bassin de Thau

Le palmarès des villes cyclables est désormais connu, vous pouvez le consulter Ici.  

Voici les résultats sur les trois villes classées du Bassin de Thau car elles ont obtenu plus de 50 réponses.

Résultats de Sète

Comme en 2017, les avis des 209 cyclistes sétois (soit 4,8 pour mille habitants) ayant répondu confirment qu’en 2019  le climat vélo  est défavorable. Avec une note de 2,4  (la moyenne étant à 3,5). Sète n’a aucun point fort… et les principaux points faibles sont le danger de rouler à vélo (surtout pour les enfants et les personnes âgées), l’absence de continuité cyclable et l’absence de communication en faveur du vélo. 

Voir la synthèse des résultats sur Sète

Résultats de Frontignan

Les 80 cyclistes ayant répondu à Frontignan (soit 3,6 pour mille habitants) ont jugé le climat vélo plutôt défavorable avec une note de 2,88.

Les principaux points forts de Frontignan : peu de conflits entre cyclistes et piétons et les double-sens cyclables dans les rues à sens uniques.

Les principaux points faibles : le danger de rouler à vélo ( enfants, personnes âgées)  et la dangerosité des grands axes et de certains carrefours.

Voir la synthèse des résultats sur Frontignan

Résultats de Marseillan

Marseillan crée la surprise cette année !

D’abord par son taux de réponses au baromètre : 155 réponses valides soit 19,9 pour mille habitants, ce qui est énorme.

Ensuite car elle figure au palmarès des villes de moins de 20 000 habitants, classée 3ème après Saint-Lunaire (35) et Séné (56). Elle obtient la note de 4,19 donc au dessus de la moyenne de 3,5.

Son climat vélo est  favorable.

Voir la synthèse des résultats sur Marseillan.

Plusieurs facteurs explicatifs  à ces bons résultats :

  • un positionnement géographique favorable (débouché du canal du Midi et sur l’euro-vélo 8 la Méditerranéenne à vélo) placée sur la voie verte du Lido permettant un accès sécurisé à Sète et Adge. 
  • une piste cyclable dédiée reliant les deux pôles de la ville Marseillan Ville et Marseillan Plage ainsi que la réalisation récente d’un aménagement du coeur de ville (port) repoussant les voitures et favorisant les modes doux.
  • et peut-être une vigilance particulière de la Ville à répondre  au baromètre 2019…

Au-delà de ces bons résultats qui découlent avant tout de la bonne position de la ville en matière de cyclotourisme, il reste des points à améliorer tels que la liaison entre Marseillan et Mèze pour boucler le tour de l’étang de Thau, les liaisons cyclables vers les communes voisines (Florensac, Pomérols, Bessan…) et vers Agde à partir de Marseillan Ville.

Samedi 8 Février Inauguration de la voie verte Sète – Balaruc

Samedi 8 février à 11 h sera inaugurée la portion de voie verte entre Sète et Balaruc-les-Bains le long de la RD 2.

La Roue libre de Thau vous invite à fêter cet événement attendu depuis si longtemps !

Rendez-vous à 10 h place Aristide Briand à Sète pour une vélorution saluant la réalisation de cet équipement.

Pique-nique pour celles et ceux qui le souhaitent.

L’invitation de Sète Agglopôle Méditerranée

Jusqu’alors cette liaison essentielle pour le Bassin de Thau était dangereuse pour les cyclistes, en particulier lors du passage du pont sur le canal et sur certains tronçons où les voitures sont loin de respecter les limitations de vitesse ! 

Nous nous réjouissons de cette réalisation qui semble indiquer que  nos collectivités territoriales ont changé de regard vis-à-vis du vélo.  Toutefois, nous pouvons regretter que la voie verte ne soit pas prolongée jusqu’à Balaruc-le-Vieux et que le passage dans la trouée ait été interdit et obstrué par des talus de terre rendant le passage vélo désormais impraticable.   

La Ville de Balaruc a pris un arrêté interdisant le passage par la trouée au motif que quelques pierres se sont détachées de la paroi lors des travaux de débroussaillage. Une “ouverture de parapluie” qui a pour effet de pénaliser les cyclistes et les promeneurs.