Archives par mot-clé : mis-en-avant

Baromètre des villes marchables

Piétons et cyclistes même combat pour une ville rendue aux enfants, aux plus fragiles et aux modes doux. 

Vous pouvez  donner votre avis sur la « marchabilité » de votre commune en répondant en moins de 8 minutes à cette enquête ouverte jusqu’au 1 février 2023.

Piloté par le collectif Place aux piétons,  le baromètre va donner lieu à la publication d’un palmarès national des villes marchables au printemps prochain, puis à la tenue des deuxièmes Assises de la marche en ville à l’automne.

Le baromètre est un formidable outil de diagnostic des attentes des habitants ;  40 réponses minimum sont attendues par ville pour bénéficier d’un traitement.

Le vélo et les trottinettes au menu du dernier conseil communautaire

Si vous avez quelques minutes à perdre, prenez le temps de visionner les débats du dernier conseil communautaire de Sète agglopôle méditerranée. C’est édifiant sur le niveau des débats sur un sujet pourtant crucial à savoir le rôle des mobilités dans la lutte contre le réchauffement climatique et la diminution des gaz à effet de serre.

Le point à l’ordre du jour débattu par les conseillers communautaires concernait les subventions pour l’achat de vélo et de trottinettes électriques. 

Les échanges entre les élus relèvent davantage du niveau du “café du commerce” que d’un débat sur une politique publique pourtant essentielle pour la transition climatique. 

Lire à ce sujet le billet du Midi Libre.

On ne peut qu’être affligés par le niveau des arguments développés par les uns et les autres… Au point que nous avons envie de leur conseiller de lire en urgence l’ouvrage de référence sur le sujet “Le retour de la bicyclette” de Frédéric Héran.  Ouvrage indispensable et salutaire pour tout comprendre sur l’évolution des mobilités. Visionner l’intervention de Fédéric Héran à la maison du vélo de Paris.

En conclusion des échanges, Loïc Linarès a souligné que le mérite de ce débat est qu’il ait pu avoir lieu, ce qui aurait été impensable auparavant.

Toutefois, au regard de l’urgence de la rupture nécessaire pour enclencher la transition, on ne peut qu’encourager nos élus à faire encore un effort pour comprendre les enjeux de mobilités….

Restons mobilisés pour la défense de la place Aristide Briand à Sète

Le 5 octobre l’ordonnance du Tribunal administratif de Montpellier saisi par le Collectif Bancs Publics n’a pas autorisé la Ville de Sète à procéder à l’arrachage des arbres de la place du kiosque. 

Pour le faire, la Ville doit obtenir une dérogation à l’article du code de l’environnement (L 350-3) qui interdit de porter atteinte et d’abattre des allées d’arbres. Si la Ville persiste à vouloir continuer son travail de destruction de la place, elle doit obtenir une dérogation de la part du Préfet de l’Hérault. 

Nous vous invitons à écrire aux autorités départementales (Préfet de l’Hérault, députés, sénateurs) et nationales (Président de la République, Première Ministre, Ministère de la transition écologique et de la cohésion des territoires) afin de leur indiquer notre opposition à ce projet de parking souterrain.

Il est urgent de demander massivement au Préfet de ne pas autoriser la Ville à déroger à l’article du code de l’environnement qui protège les arbres de la place Aristide Briand.

Il est également nécessaire de se mobiliser pour tenir chaque jour la petite table rouge à l’angle de la rue Gambetta et de la rue du Général de Gaulle qui permet d’aller à la rencontre des habitants pour leur expliquer le caractère nocif du parking et marquer notre détermination à résister à cette atteinte à notre cadre de vie.

La lutte notamment juridique contre le projet de parking nécessite des moyens financiers. N’hésitez pas à apporter votre soutien financier pour permettre au Collectif Bancs Publics de continuer le combat.