Résultats du Baromètre des villes cyclables sur le Bassin de Thau

Le palmarès des villes cyclables est désormais connu, vous pouvez le consulter Ici.  

Voici les résultats sur les trois villes classées du Bassin de Thau car elles ont obtenu plus de 50 réponses.

Résultats de Sète

Comme en 2017, les avis des 209 cyclistes sétois (soit 4,8 pour mille habitants) ayant répondu confirment qu’en 2019  le climat vélo  est défavorable. Avec une note de 2,4  (la moyenne étant à 3,5). Sète n’a aucun point fort… et les principaux points faibles sont le danger de rouler à vélo (surtout pour les enfants et les personnes âgées), l’absence de continuité cyclable et l’absence de communication en faveur du vélo. 

Voir la synthèse des résultats sur Sète

Résultats de Frontignan

Les 80 cyclistes ayant répondu à Frontignan (soit 3,6 pour mille habitants) ont jugé le climat vélo plutôt défavorable avec une note de 2,88.

Les principaux points forts de Frontignan : peu de conflits entre cyclistes et piétons et les double-sens cyclables dans les rues à sens uniques.

Les principaux points faibles : le danger de rouler à vélo ( enfants, personnes âgées)  et la dangerosité des grands axes et de certains carrefours.

Voir la synthèse des résultats sur Frontignan

Résultats de Marseillan

Marseillan crée la surprise cette année !

D’abord par son taux de réponses au baromètre : 155 réponses valides soit 19,9 pour mille habitants, ce qui est énorme.

Ensuite car elle figure au palmarès des villes de moins de 20 000 habitants, classée 3ème après Saint-Lunaire (35) et Séné (56). Elle obtient la note de 4,19 donc au dessus de la moyenne de 3,5.

Son climat vélo est  favorable.

Voir la synthèse des résultats sur Marseillan.

Plusieurs facteurs explicatifs  à ces bons résultats :

  • un positionnement géographique favorable (débouché du canal du Midi et sur l’euro-vélo 8 la Méditerranéenne à vélo) placée sur la voie verte du Lido permettant un accès sécurisé à Sète et Adge. 
  • une piste cyclable dédiée reliant les deux pôles de la ville Marseillan Ville et Marseillan Plage ainsi que la réalisation récente d’un aménagement du coeur de ville (port) repoussant les voitures et favorisant les modes doux.
  • et peut-être une vigilance particulière de la Ville à répondre  au baromètre 2019…

Au-delà de ces bons résultats qui découlent avant tout de la bonne position de la ville en matière de cyclotourisme, il reste des points à améliorer tels que la liaison entre Marseillan et Mèze pour boucler le tour de l’étang de Thau, les liaisons cyclables vers les communes voisines (Florensac, Pomérols, Bessan…) et vers Agde à partir de Marseillan Ville.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.