Archives de catégorie : Aménagements cyclables

Victoire pour le double-sens cyclable dans le centre-ville de Sète

Nous avons gagné le double-sens cyclable dans le coeur de ville de Sète.

 
Après une longue bataille juridique, la Ville a été contrainte à appliquer la loi sur le double-sens cyclable en zone 30. 

Nous vous invitons à venir célébrer cette victoire en inaugurant symboliquement un double-sens cyclable Boulevard Danielle Casanova qui déssert la Médiathèque François Mitterrand et la Poste ce vendredi 12 mars à 11 heures.  Rendez-vous à l’angle Bd Casanova – rue Gabriel Péri.  

La Ville de Sète condamnée par le Tribunal administratif de Montpellier suite au recours de la Roue libre de Thau a été contrainte de prendre un nouvel arrêté municipal autorisant le double-sens cyclable dans la zone 30 du centre-ville.
 
Une belle victoire pour les cyclistes !
 

A la suite à sa condamnation par le Tribunal administratif de Montpellier le 30 juin 2020 annulant l’article de l’arrêté municipal de décembre 2017 qui interdisait le double-sens cyclable dans l’ensemble de la zone 30, la Ville a été contrainte de prendre un nouvel arrêté publié le 11 février 2021. Cet arrêté plus conforme à la loi (article R 110-2 du code de la route) reconnait le double-sens cyclable en zone 30 et l’instaure dans une trentaine de rues de la zone 30.

Une victoire incontestable pour la Roue libre de Thau qui avait déposé en mai 2018 un recours contre l’interdiction généralisée du double-sens cyclable. Le nouvel arrêté persiste à interdire un ensemble de rues aux double-sens cyclables au motif que « la sécurité des cyclistes ne peut y être assurée », ce qui constitue un aveu de taille des difficultés vécues au quotidien par les cyclistes circulant dans le coeur de ville de Sète.

La menace d’une condamnation avait conduit la Ville en septembre 2019 à mettre en place des double-sens cyclables dans les quartiers Victor Hugo et Quatre Ponts. Après beaucoup de manoeuvres dilatoires pour tenter de retarder la décision du tribunal, la Ville a finalement été condamnée le 30 juin 2020, décision notifiée tout juste le lendemain des résultats des élections municipales, soit deux ans après l’introduction du recours de la Roue libre de Thau.  

Malgré cette condamnation, la Ville a continué à jouer l’attentisme et il a fallu que la Roue libre de Thau en octobre 2020 demande au Tribunal qu’il ordonne l’exécution du jugement pour que la ville se conforme enfin à la loi en prenant l’arrêté de février 2021 sur le double-sens cyclable. Nous voilà bien loin des discours sur l’éco-mobilité ou des campagnes d’affichage vantant le tour de Sète à vélo

Nouvelles du vélo dans l’Agglo

Le dernier magazine de l’agglomération de novembre-décembre 2020 (n°61) apporte deux informations qui intéresseront les cyclistes du bassin de Thau.

Frontignan envisage la création d’une piste cyclable sur l’ avenue du Maréchal Juin à la hauteur du centre commercial  les Portes du muscat sur entre le rond-point du Félibre et la montée du Mas Reboul.

 

A Mèze, la ville envisage une  voie verte reliant le Sesquier à l’étang en longeant le ruisseau du Pallas.

 

La zone 30 est-elle un aménagement cyclable ?

 A l’heure où la ville de Sète a été condamnée par le Tribunal administratif de Montpellier pour non respect de la loi sur le double-sens cyclable en zone 30…

Il est intéressant de s’interroger sur  la zone 30… Est-elle un aménagement cyclable ? Doit-on mettre des pistes cyclables dans toutes les rues ? Quelles clés choisir pour séparer les vélos des voitures ? A partir de quelle intensité de trafic automobile doit-on séparer les vélos des voitures ?

Autant de questions auxquelles répond le dossier du CEREMA à lire ICI

 

La Roue libre de Thau ecrit au président de l’agglo pour des pistes cyclables temporaires

La Roue libre de Thau a adressé un courrier au Président de Sète Agglopôle Méditerranée pour demander la mise en place de pistes cyclables temporaires. 

Le vélo est un mode de déplacement particulièrement adapté à la situation actuelle et à celle prochaine du déconfinement. Non seulement les déplacements à vélo permettent de maintenir les mesures de distanciation nécessaires pour se prémunir de tout rebond du virus, mais ils sont également bon pour la santé, pour l’environnement et, de plus, économes. 

Lors du prochain déconfinement, nous risquons de constater une désaffection accrue des transports en commun au profit d’une explosion de l’usage de l’automobile avec ses conséquences néfastes en termes d’encombrement et de santé publique. 

C’est pourquoi la Roue libre de Thau estime indispensable d’encourager l’usage du vélo comme outil de mobilité dans la période actuelle. A cette fin, elle propose la création de pistes cyclables temporaires afin de promouvoir les déplacements à vélo sur de courtes distances. Ces aménagements permettront de sécuriser les déplacements à vélos sur les principaux axes de circulation, en général liaisons intra-urbaines de raccordement des pistes cyclables extra-urbaines. En effet, un frein important à l’usage du vélo est l’appréhension de circuler parmi les voitures.

Parallèlement, la Roue libre de Thau se propose de mettre en oeuvre des ateliers participatifs de réparation de vélos en plein-air afin de respecter les mesures barrières qui permettront de remettre en service les nombreux vélos inutilisés. Bien entendu, la mise en oeuvre d’aménagements cyclables temporaires devra être accompagnée d’une campagne d’information et de sensibilisation afin d’encourager le recours privilégié aux déplacements à vélo.

Lire ICI l’intégralité du courrier adressé au Président de SAM, Maire de Sète copie aux Maires de Frontignan, Balaruc les Bains et Balaruc le Vieux. 

Des aménagements temporaires pour le déconfinement

Les mesures de confinement ont entraîné un effondrement du trafic individuel motorisé.

L’espace libéré offre des possibilités d’aménagements cyclables temporaires pour les cyclistes qui sont obligés de se déplacer.

Quelles sont les opportunités de mise en place de tels aménagements ?

Participez au Webinaire organisé par le CEREMA ce mercredi 22 avril de 14 h à 17 h 30 avec la participation de Pierre Serne du Club des Villes et territoires cyclables, d’Olivier Schneider président de la FUB, l’ADEME et des collectivités territoriales (Montreuil, Grenoble, Montpellier…).

Liens pour se connecter:

Via PC, Mac ou un appareil Linux, iOS ou Android : https://meetings.ringcentral.com/j/1484734888

Voir le programme ICI

Samedi 8 Février Inauguration de la voie verte Sète – Balaruc

Samedi 8 février à 11 h sera inaugurée la portion de voie verte entre Sète et Balaruc-les-Bains le long de la RD 2.

La Roue libre de Thau vous invite à fêter cet événement attendu depuis si longtemps !

Rendez-vous à 10 h place Aristide Briand à Sète pour une vélorution saluant la réalisation de cet équipement.

Pique-nique pour celles et ceux qui le souhaitent.

L’invitation de Sète Agglopôle Méditerranée

Jusqu’alors cette liaison essentielle pour le Bassin de Thau était dangereuse pour les cyclistes, en particulier lors du passage du pont sur le canal et sur certains tronçons où les voitures sont loin de respecter les limitations de vitesse ! 

Nous nous réjouissons de cette réalisation qui semble indiquer que  nos collectivités territoriales ont changé de regard vis-à-vis du vélo.  Toutefois, nous pouvons regretter que la voie verte ne soit pas prolongée jusqu’à Balaruc-le-Vieux et que le passage dans la trouée ait été interdit et obstrué par des talus de terre rendant le passage vélo désormais impraticable.   

La Ville de Balaruc a pris un arrêté interdisant le passage par la trouée au motif que quelques pierres se sont détachées de la paroi lors des travaux de débroussaillage. Une “ouverture de parapluie” qui a pour effet de pénaliser les cyclistes et les promeneurs.

Des arceaux velo respectés ?

Rue Danielle Casanova devant la médiathèque de Sète

Plusieurs panneaux ont été posés lors de la Vélumination du 23 décembre 2019 sur les arceaux vélo situés dans la zone piétonne et dans les rues Danielle Casanova et Gaston Escarguel.

Une manière de rappeler que la zone piétonne est “en principe” non autorisée aux véhicule à moteur thermique et qu’une signalétique serait bienvenue.