Archives par mot-clé : signalisation

La zone de rencontre

Le code de la route a évolué en faveur des piétons et des cyclistes

Depuis quelques années, le code de la route a connu de nombreuses évolutions, notamment pour améliorer la sécurité en ville et mieux protéger les plus fragiles : les piétons et les cyclistes. Pour de nombreuses personnes, ces règles n’existaient pas, ou ont évolué depuis qu’elles ont passé leur examen du code de la route.

C’est ce que nous rappelle le Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (CEREMA), en produisant une série de 9 brèves pédagogiques pour porter à la connaissance du grand public les évolutions majeures. Nous vous présentons ici la zone de rencontre et deux exemples à Frontignan et Sète.

La zone de rencontre

La zone de rencontre est un espace de circulation ouvert, partagé par tous les usagers. Les piétons y sont prioritaires et peuvent circuler librement partout, y compris sur la chaussée. La vitesse des véhicules est limitée à 20 km/h.

Pour les cyclistes, les rues sont en principe à double sens, mais cela doit être confirmé par la signalisation adaptée.

Bien qu’entrée dans le code de la route en 2008, la zone de rencontre est encore mal connue et des panneaux explicatifs détaillés sont parfois présents. Ils permettent de rappeler ces principes fondamentaux : la priorité des piétons, la possibilité de circuler dans les deux sens pour les cyclistes et la nécessité pour les automobilistes de laisser la priorité à ces deux catégories d’usagers.

Centre ancien de Frontignan

Afin de maintenir une desserte automobile tout en privilégiant la déambulation des piétons, touristes ou locaux, tout le centre ancien de la ville de Frontignan est aménagé en zone de rencontre.

Tout le centre ancien de Frontignan est une zone de rencontre, où les piétons sont prioritaires (en jaune sur le plan).

Chacun des accès à la zone de rencontre est signalé par le panneau B52 et le marquage au sol correspondant. Ils représentent trois pictogrammes : un piéton, un cycliste et un véhicule représentant la cohabitation des différents modes de déplacement, ainsi qu’un panneau de limitation de la vitesse à 20 km/h.

L’entrée dans la zone de rencontre est signalée par le panneau et le marquage au sol adaptés.

Devant les Halles de Sète

Les Halles de Sète sont un lieu où la concentration de commerces génère une forte présence piétonne. Un panneau de zone de rencontre est installé rue Gambetta, avant la rue Frédéric Mistral.

Signalisation sur le Quai des Moulins

La continuité et le jalonnement sont deux des éléments qui font la qualité d’un véritable itinéraire cyclable. Ils sont trop souvent absents des aménagements existants à Sète et plus généralement dans le Bassin de Thau.

Quelques aménagements cyclables réussis existent, en particulier de belles voies vertes. Mais trop souvent ces aménagements ne sont pas reliés entre eux, obligeant les cyclistes à retourner dans la circulation générale ce qui est problématique en particulier pour les enfants ou les cyclistes peu expérimentés.

Quant au jalonnement des itinéraires, il est indispensable pour permettre le repérage et l’orientation des cyclistes sur un itinéraire.

Le cas du Quai des Moulins

À ce titre, la signalisation du Quai des Moulins  pose problème à de nombreux cyclistes. Un panneau indique bien l’itinéraire en direction de Frontignan pour les vélos et les piétons, mais sans reprendre la couleur verte généralement adoptée pour le jalonnement des itinéraires cyclables.

La signalisation de l’itinéraire cyclable vers Frontignan est plutôt discrète…

Mais 200 mètres plus loin, des panneaux indiquent la fin de la piste cyclable obligatoire (à ne pas confondre avec une interdiction aux cyclistes !) ainsi qu’une voie sans issue ! Difficile de savoir que l’itinéraire cyclable vers Frontignan continue bien le long du quai…

Il semble donc nécessaire de préciser que le Quai des Moulins n’est pas une impasse pour les piétons et les cyclistes, au moyen du panneau adapté. Un rappel de jalonnement de l’itinéraire cyclable en direction de Frontignan serait également le bienvenu sur cette portion de ViaRhôna et de la Méditerranée à vélo, deux véloroutes fréquentées par de nombreux cyclotouristes.