Requalification de la promenade Marty

Un autre projet phare

Le numéro 149 du magazine Sète.fr (octobre 2017) confirme qu’en plus du réaménagement de la Corniche de Neuburg, la requalification de la Promenade Jean-Baptiste Marty figure également parmi les priorités de la ville de Sète.

Ce projet vise à assurer une continuité urbaine entre la Promenade du Maréchal Leclerc et le cœur de ville, et passera par une mise en valeur de la promenade J.-B. Marty et du Quai de la Consigne.

Rappelons que la circulation s’effectue actuellement à sens unique, y compris pour les cyclistes, sur ces deux voies : sur le Quai de la Consigne de la Corniche vers le centre-ville, et sur la promenade J.-B. Marty située au niveau supérieur dans le sens inverse.

Carte du Quai de la Consigne

Ces deux axes (en rouge sur la carte ci-dessus) sont situés sur l’un des itinéraires cyclables jalonnés de la ville de Sète (en bleu sur la carte).

Quai de la Consigne

Le Quai de la Consigne bénéficie d’un aménagement  cyclable qui a précédemment été décrit et analysé. Le problème principal de cette voie tient à l’absence de trottoir d’un côté de la voie, et à la présence régulière d’obstacles de l’autre côté. En conséquence, les piétons occupent souvent la bande cyclable, et les cyclistes doivent se déporter dans la circulation générale.

Le Quai de la Consigne à Sète

Par ailleurs, le Quai de la Consigne est situé dans le prolongement intuitif de la piste cyclable du Quai du Général Durand pour les cyclistes allant du centre-ville vers la Corniche. L’itinéraire jalonné qui emprunte la Rue des Marins (très pentue) et traverse la Grand’rue Mario Roustan (très fréquentée) pour rejoindre la Promenade J.-B. Marty est souvent délaissé, et de nombreux cyclistes se retrouvent, parfois involontairement, sur le Quai de la Consigne.

Promenade J.-B. Marty

La Promenade Marty fait partie de ces rues de Sète dont l’étroitesse provoque un sentiment d’inconfort, voire d’insécurité, des cyclistes. Dans une rue étroite, si la largeur n’est pas suffisante pour doubler un cycliste en respectant la distance latérale de sécurité de 1 mètre, l’automobiliste doit normalement s’abstenir de le dépasser.

En pratique,  certains automobilistes ignorent ou contreviennent délibérément au respect de cette distance de sécurité et tentent des dépassements dangereux. D’autres usent de leur klaxon ou de leur pédale d’accélérateur pour effrayer les cyclistes et les inciter à serrer à droite les voitures en stationnement au risque de ne pouvoir éviter une portière qui s’ouvre ou un véhicule qui recule…

La Promenade JB Marty à Sète

Quels aménagements pour les cyclistes ?

La ville de Sète vient de lancer une étude pour ce projet d’aménagement. Pour faciliter la circulation des cyclistes et améliorer leur sécurité, plusieurs solutions peuvent être envisagées, comme le prévoit la loi LAURE :

  • piste cyclable
  • marquage au sol
  • couloir indépendant

Dans une rue très étroite, le concept de vélorue est intéressant : il consiste à mettre les cyclistes au centre de la chaussée (via un marquage au sol), à les rendre prioritaires et à interdire leur dépassement par les véhicules motorisés. Il pourrait s’appliquer à la Promenade Marty.

La mise en place d’un double-sens cyclable sur le Quai de la Consigne (comme figuré en pointillé vert sur la carte située au début de l’article) permettrait d’améliorer la continuité (ligne droite), la lisibilité (le long des quais) et l’accessibilité (pas de forte pente) de l’itinéraire jalonné dans le sens du centre-ville vers la Corniche.

La Roue Libre de Thau se tient à la disposition des aménageurs et de la ville de Sète pour apporter les avis et les recommandations des usagers du vélo au quotidien. L’association souhaite en effet que cet ambitieux projet de requalification débouche sur un itinéraire cyclable de qualité utilisable aussi bien par les cyclistes de tous les jours que par les cyclotouristes qui traversent et visitent la ville !

Laisser un commentaire