Vive le Vélo !

Article sympa ce dimanche 8 décembre 2019 dans Thau-Info.

VIVE LE VÉLO

L’Hérault a la chance de se situer sur deux itinéraires cyclables européens : la route 8 baptisée « la Méditerranée à vélo » qui relie l’Espagne à la Grèce et la route 17, baptisée « Via Rhôna » qui s’étend du Leman à la Méditerranée. Nos villes du littoral jalonnent ces voies : Marseillan, Sète, Frontignan, Vic- la- Gardiole, Villeneuve-lès-Maguelone, Palavas, etc.

L’Hérault est aussi le département français qui possède le plus grand réseau de pistes cyclables. Une place d’excellence qui sera consolidée avec le nouveau plan « Hérault Vélo » et les 30 millions d’investissement prévus par le Conseil Départemental entre 2019 et 2024.

 A Montpellier, les pistes cyclables se multiplient et le succès des vélos en libre-service témoigne de l’intérêt que portent tant la municipalité que les citadins pour la petite reine.

Autour de l’étang de Thau, de nouvelles pistes se réalisent comme la superbe double voie qui va bientôt compléter la liaison entre la gare de Sète et Balaruc-les-bains.

A Frontignan, la politique du développement économique et touristique responsable permet de faire découvrir à vélo les plages, les étangs et le canal du Rhône à Sète. 

 Les associations locales (Vélocité à Montpellier, La Roue libre de Thau dans l’agglomération sétoise, Union Cycliste de Marseillan, etc.) sont pour beaucoup dans cette prise de conscience de l’intérêt du vélo dans notre région et de la nécessité d’un nouveau rapport à l’espace urbain. Elles sont su allier l’esprit militant à une démarche intelligente qui les a conduit à devenir des partenaires auprès des institutions publiques pour les aménagements cyclables et l’organisation d’événements destinés à promouvoir tous les usages du vélo.

Il faut les féliciter et les soutenir encore plus vigoureusement car beaucoup reste à faire, notamment en zone urbaine où les pistes cyclables sont toujours nettement insuffisantes malgré les efforts des municipalités en place.

 A Montpellier et à Sète, pour se déplacer en ville, les cyclistes n’ont souvent pas d’autre choix que d’emprunter la voie publique où règne la loi du plus fort. Le partage de la route est alors une vue de l’esprit : c’est le plus gros qui gagne. La voiture toute-puissante n’a que faire du cycliste. Il faut être courageux pour risquer sa vie dans la jungle urbaine d’autant que la politesse, la courtoisie et le simple respect du code de la route sont devenues des denrées rares chez les automobilistes.

 Le vélo, classique ou électrique, efficace, peu onéreux, respectueux de l’environnement doit devenir un vrai moyen de transport pour aller travailler, faire ses courses, amener les enfants à l’école ou tout simplement se promener et faire un peu d’exercice. En Allemagne, pays comparable à la France, le vélo est 3 à 4 fois plus développé que chez nous. Une ville comme Brême, comparable à Montpellier par sa taille et son grand centre-ville touristique totalement piétonnier, dispose de 600 km de voies cyclables urbaines. Les trottoirs de la plupart des rues sont aménagés avec des voies cyclistes et des voies piétonnes. Avec une part modale vélo de 30 %, Brême est devenue la « ville des vélos ». Chez nous la part modale du vélo est de 2 % !

 Bien souvent quand deux cyclistes se croisent ils se sourient ou se saluent.  Le vélo est vecteur de convivialité et de rapprochement entre les citoyens. Aussi rien d’étonnant à ce que le vélo soit devenu la première activité physique préférée des Français. Espérons que les candidats aux futures élections municipales de 2020 en tiennent compte dans leurs programmes de campagne.

Rhadamanthe

Deux (bonnes) nouvelles de l’Agglo

Le dernier magazine de Sète agglopôle méditerranée apporte deux bonnes nouvelles :

La réalisation en cours de la voie verte entre Balaruc les Bains et Sète ! Voir l’article sur la voie verte de l’agglopôle.

La nomination d’une chargée de mission “vélo” embauchée grâce au Plan vélo national et financé par l’ADEME voir l’article sur la chargée de mission vélo de l’agglopole.

Baromètre des villes cyclables : Répondez au questionnaire !

Sur Sète, vous êtes 91 à avoir répondu au baromètre des villes cyclables… Il faut 486 réponses pour que la ville soit prise en compte dans les résultats nationaux.

Sur Frontignan, vous êtes 17 à avoir répondu, alors que la cible à atteindre est de 225.

Quant à Mèze, le nombre de réponse est de 10 pour une cible de 115.

Alors, répondez vite si vous ne l’avez pas déjà fait et encouragez vos proches à répondre : il n’est pas nécessaire d’être cycliste pour avoir un avis sur les déplacements à vélo dans la ville.

www.parlons-velo.fr

Repondez au barometre des villes cyclables : votre ville est-elle cyclable ?

La FUB, Fédération française des usagers de la bicyclette, lance la seconde édition de l’enquête nationale « Baromètre Parlons vélo des villes cyclables 2019 ». 

Rendez-vous sur: <http://barometre.parlons-velo.fr`

Alors que l’édition 2017 avait largement contribué au lancement du plan vélo gouvernemental, il est temps de changer de braquet et de passer à un plan national ambitieux !

Sur le bassin de Thau, les résultats du baromètre 2017 étaient éloquents ! Retrouvez-les ICI.

La FUB et la Roue libre de Thau invitent les citoyens, cyclistes ou non, quel que soit leur territoire, à répondre massivement à cette enquête, afin de mettre pour la première fois le sujet « vélo déplacement » au cœur des débats des élections municipales et de faire le « bilan vélo » de la mandature en cours.


Nos propositions d’aménagements cyclables sur Sète

Depuis maintenant quatre ans, la Roue libre de Thau intervient pour promouvoir la place du vélo comme moyen de déplacement du quotidien.

Pour faire connaître et partager notre vision de la cyclabilité dans la ville de Sète, nous avons récemment réalisé trois cartes qui présentent cette vision.

La première présente l’état des lieux (cliquez) notamment des points noirs pour la circulation des vélos.

La seconde présente les projets en cours (cliquez) en matière d’aménagements cyclables.

La troisième synthétise les améliorations souhaitées (cliquez) sous la forme de propositions d’aménagements au nombre de 12.

Plus de précisions sur nos 12 propositions jugés prioritaires (cliquez) pour les déplacements à vélo dans Sète.

N’hésitez pas à nous faire part de vos propres propositions pour améliorer la circulation des vélos dans Sète, vous pouvez nous laisser votre message et vos propositions en nous contactant.

Samedi 8 Février Inauguration de la voie verte Sète – Balaruc

Samedi 8 février à 11 h sera inaugurée la portion de voie verte entre Sète et Balaruc-les-Bains le long de la RD 2.

La Roue libre de Thau vous invite à fêter cet événement attendu depuis si longtemps !

Rendez-vous à 10 h place Aristide Briand à Sète pour une vélorution saluant la réalisation de cet équipement.

Pique-nique pour celles et ceux qui le souhaitent.

L’invitation de Sète Agglopôle Méditerranée

Jusqu’alors cette liaison essentielle pour le Bassin de Thau était dangereuse pour les cyclistes, en particulier lors du passage du pont sur le canal et sur certains tronçons où les voitures sont loin de respecter les limitations de vitesse ! 

Nous nous réjouissons de cette réalisation qui semble indiquer que  nos collectivités territoriales ont changé de regard vis-à-vis du vélo.  Toutefois, nous pouvons regretter que la voie verte ne soit pas prolongée jusqu’à Balaruc-le-Vieux et que le passage dans la trouée ait été interdit et obstrué par des talus de terre rendant le passage vélo désormais impraticable.   

La Ville de Balaruc a pris un arrêté interdisant le passage par la trouée au motif que quelques pierres se sont détachées de la paroi lors des travaux de débroussaillage. Une “ouverture de parapluie” qui a pour effet de pénaliser les cyclistes et les promeneurs.

Visite de la LPO à vélo, dimanche 2 février

Dimanche 2 février, la Roue libre de Thau propose une visite de la Ligue de Protection des Oiseaux à Villeveyrac. 

Nous serons accueillis à 11 h 15 par un bénévole du centre de sauvegarde de la faune sauvage.

Les départs sont à 9 h 15 précises :  

– depuis Sète Place Aristide Briand (kiosque)

– depuis Frontignan La Peyrade Parking de la salle Henri Ferrari avenue du Maréchal Juin

Pour celles et ceux qui veulent raccourcir la balade en mettant leurs vélos dans ou sur leur voiture, vous pouvez nous rejoindre à la hauteur des écuries Aubin (Mas d’Arènes à Poussan) situées sur la voie verte. Possibilité de parking sur l’aire de co-voiturage à proximité (intersection D 613 et D 2E5). Rendez-vous vers 10 h 15- 10 h 30.

 

La balade représente environ 20 km aller et autant pour le retour.

Pique-nique et gilet fluo. 

Lever du soleil à Palavas, dimanche 9 février

Venez tenter l’aventure d’un lever du soleil à Palavas les Flots.

En savoir plus ICI

Départ à 5 h de la place Aristide Briand à Sète !

Départ à 5 h 30 depuis le quai du Lycée agricole Maurice Clavel à Frontignan !

Voir le trajet ICI

Mini convergence depuis Montpellier (Vélocité Grand Montpellier), Mauguio (Vélo Pays de l’Or) et le bassin de Thau (La Roue libre de Thau).

Prévoir 1 voire 2 couches chaudes supplémentaires pour mieux profiter du moment de contemplation du lever de soleil.

Veillez aussi bien à protéger vos extrémités : tête, mains, pieds. Thermos de boissons chaudes également recommandés !

Il s’agit du moment le plus froid de la journée !

Le plus magique aussi !

Il est indispensable et obligatoire d’avoir un éclairage avant et arrière.
La balade à vélo s’effectue sous la responsabilité individuelle de chacun des participants et sera annulée en cas de pluie

Préparons 2020 pour qu’elle soit l’année du vélo !

Pour une belle année 2020… à bicyclette et en liberté !
Voici le programme en ce début d”année :
Samedi 25 janvier 2020
Construisons ensemble les actions de la Roue libre de Thau pour 2020  
14 – 17 h – Maison de la vie associative rue du Moulin à Vent à Sète
Nous préparerons les actions de l’année sous la forme d’ateliers participatifs.
Nous partagerons la galette des petites reines offerte par l’association.
Réservez sur votre agenda le samedi 15 février :  
Assemblée générale de la Roue libre de Thau
Organisons la Roue libre de Thau pour conduire les actions de l’année 2020
 14 – 17 h – Maison de la vie associative rue du Moulin à Vent à Sète
 
Découvrez ICI la Gazette de la Roue libre de Thau qui retrace l’année écoulée et fait office de rapport d’activité de l’année 2019.  
 
Moment fort et convivial de notre vie associative, l’assemblée générale permet de nous organiser pour être encore plus efficace en  2020 et de renouveler le conseil d’administration.  
Vous êtes les bienvenus !
 

Des arceaux velo respectés ?

Rue Danielle Casanova devant la médiathèque de Sète

Plusieurs panneaux ont été posés lors de la Vélumination du 23 décembre 2019 sur les arceaux vélo situés dans la zone piétonne et dans les rues Danielle Casanova et Gaston Escarguel.

Une manière de rappeler que la zone piétonne est “en principe” non autorisée aux véhicule à moteur thermique et qu’une signalétique serait bienvenue.

 

L’Atelier ouvre le 11 janvier 2020

Pendant la période des fêtes de fin d’année, l’atelier d’auto-réparation de vélos de la Roue libre de Thau (6, rue Pierre Sémard à Sète) ferme ses portes.

Elles rouvriront le SAMEDI 11 JANVIER aux horaires habituels de 9 h à 12 h.

En 2020, les permanences de l’atelier d’auto-réparation garderont les mêmes horaires :

  • mercredi de 15 à 18 h
  • samedi de 9 h à 12 h 

Les résultats du baromètre 2019 : Frontignan, Sète, Marseillan

Le nombre de réponses au Baromètre des villes cyclables est de 88 à Frontignan, 235 à Sète et 235 à Marseillan, qui sont les trois villes de l’agglomération qui figurent dans les résultats. 

Découvrez ICI les commentaires libres sur la ville de Frontignan

Quelques exemples : Problème de discontinuité des pistes cyclables – limites de vitesse en zone 30 des véhicules motorisés non respectées mettant en danger les cyclistes – nouvelles pistes cyclables sans séparateur”. “J’espère qu’il y aura bientôt une piste cyclable continue de Frontignan à Sète.” “Il faut continuer à donner une légitimité aux cyclistes sur la chaussée à travers une signalétique claire. Il faut renforcer la visibilité sur la traversée de la chaussée (Côte de Reboul) par la piste cyclable afin de renforcer la priorité des vélos sur les voitures.” “Il serait souhaitable de créer des voies cyclables pour les élèves et les collégiens afin de stimuler les déplacements doux et d’éviter une circulation dense et chaotique quotidienne Les parents pour plus de sécurité circulent avec leurs enfants sur le trottoir !”

Découvrez ICI les commentaires libres apportés par les répondants sur la ville de Sète.

Quelques exemples : “La configuration spécifique de la circulation à Sète à cause des canaux complexifie la circulation en général. La mairie devrait engager un débat avec les usagers et tenter plusieurs expériences avant de valider des travaux de séparation des voies. Par ailleurs, la police verbalise rarement les incivilités des voitures et des scooters sur les deux roues non motorisés.” Il faudrait vraiment un itinéraire sûr pour aller à la gare.” Le sort des piétons à Sète n’est pas plus enviable que celui des cyclistes…” La mairie de Sète est en train d’évoluer positivement par-rapport à l’utilisation de vélo en ville mais il y a tant à faire qu’il faut absolument persévérer et que cela ne soit pas qu’un effet d’annonce avant les municipales de 2020…!Pour moi, l’usage du vélo devrait être encouragé en parallèle avec le développement des transports en commun à Sète. Ceux-ci sont très incommodes et ne permettent pas d’avoir envie de laisser la voiture.” Les grands axes sont complètement dépourvus d’aménagements et itinéraires pour les vélos. Même les travaux de réhabilitation des grands axes et création de rond-points ne donnent pas lieu à création d’aménagements et itinéraires pour vélos : nouveau rond-point du pont Sadi-Carnot par exemple. En fait, rien n’est fait pour les déplacements du quotidien à vélo : pas de parking vélos en gare ou aux arrêts de bus, aucune action pédagogique envers les automobilistes afin d’intégrer le vélo dans la cité.

Découvrez ICI les commentaires sur la ville de Marseillan.

Quelques exemples : “Arrêtez de mélanger piétons et cyclistes, c’est source de conflit. Arrêtez de donner la priorité aux voitures quand une piste cyclable traverse la chaussée ou au niveau des sorties de parking ou des campings, c’est insupportable.Nous attendons avec impatience le dernier tronçon de la voie cyclable permettant d’effectuer le tour du bassin de Thau en sécurité ( Marseillan -Mèze)”. ll est très dangereux de sortir de Marseillan ville a vélo pas de piste cyclable vers Agde sans passer par Marseillan plage ou vers Mèze donc déplacement très limité.”Il est dommage qu’il n’y ait pas de pistes cyclables près du collège. Pour les collégiens, ça rassurerait les parents…” Très bonne piste cyclable reliant Marseillan à Sète et très bonne initiative d’avoir mis à disposition en location des vélos électriques.”

Association pour le développement du vélo autour du bassin de Thau